A glisser dans ses favoris…

Dématérialisation oblige, mais aussi volonté affirmer du nouveau Président de la République de passer « à la vitesse supérieure en ce qui concerne la numérisation de l’administration »[1],  deux sites dits de « simplification » aux démarches administratives ont été mis en place pour faciliter l’accès aux droits sociaux.

Nul doute que mes-aides.gouv.fr et mesdroitssoicaux.gouv.fr vont devenir rapidement des outils indispensables pour tout écrivain public à vocation sociale qui se respecte Décryptage…

mes-aides.gouv.fr                                                                                                   Depuis quelques semaines déjà, ce simulateur permet d’évaluer ses droits aux principales prestations et aides sociales (RSA, prime d’activité, CMU-C ou ACS Aide à la Complémentaires Santé, etc.).

  Comment ça marche ?                                                                                             

Facile d’utilisation, les informations utiles à l’évaluation sont demandées en moins d’une dizaine de fenêtres successives. Un tableau, à droite de l’écran, les récapitule au fur et à mesure de leur saisie et permet de vérifier les erreurs ou omissions éventuelles.

Les « 7 minutes » annoncées pour évaluer ses droits à 25 aides sociales (mais aussi 10 aides locales limitées à Paris, la Seine St Denis et… les transports Rennais) ne sont donc pas une promesse de Gascon.

A la condition toutefois d’avoir à disposition les bonnes informations : montant du loyer et des charges.  Salaires ou revenus des trois derniers mois, mais aussi le cumul sur les douze derniers mois de toutes les personnes du foyer. Et, bien sûr, l’indispensable avis d’impôt à n-2 permettra d’affiner et confirmer les résultats de certaines aides.

  Au final ?                                                                                                                  

Simple et surtout rapide, ce simulateur s’avère être un bon outil très pour estimer ou confirmer une éligibilité à une CMU-C ou ACS pour une personne aux revenus constants et pérennes (retraité, titulaire d’une AAH, etc.).

Prudence toutefois pour une famille à la situation précaire et aux revenus très variables. Au risque de simuler de faux espoirs, il est très facile en revanche de générer, à terme, de vrais indus.

Il reste donc indispensable de rappeler aux personnes qu’il s’agit s’une simulation qui demande, à chaque fois, d’être confirmée par l’administration concernée.

mesdroitssoicaux.gouv.fr                                                                                        Lancé le 24 mars dernier, ce site entend donner la possibilité à tout assuré social d’accéder à l’ensemble des informations concernant ses droits sociaux, d’effectuer des simulations comme de réaliser des démarches en ligne.

 Comment ça marche ?                                                                                         

Première subtilité, le site est accessible à la condition de s’identifier avec l’un de ses comptes numériques déjà activé. Au choix (du moins ceux qui m’étaient proposés…) : impots.gouv.fr, ameli.fr, ou La Poste (et plus précisément IDentité Numérique, un service encore extrêmement confidentiel qui méritera un billet ultérieurement…)

Mais si vous ne possédez pas l’un de ces précieux sésames…. Après un retour obligé sur la page d’accueil (pas d’autre choix n’est proposé de toute façon…), une fenêtre s’ouvre pour s’inquiéter de savoir pourquoi « vous n’êtes pas allé jusqu’au bout de votre identification… ». Et même si vous en indiquer la raison en cliquant sur l’une des cinq propositions, cela ne changera rien à l’affaire :   pas d’identification, pas de simulation…

En revanche, une fois identifié et même parfaitement reconnu – ma grande surprise fut ainsi de me voir souhaiter la bienvenue avec mon nom, mes deux prénoms, ma date et mon lieu de naissance ! -, il est facile de vérifier que le croisement des fichiers ne relève pas de la théorie du complot…

En effet, parvenu sur la page suivante, « Vos droits sociaux en un seul clic », six thèmes sont proposés dans des bulles de couleur : « Autour de l’emploi », « Solidarité »,                « Retraite »,  « Logement », « Famille » et « Santé ». Et là, nouvelle surprise de découvrir le nom de ma mutuelle, parfaitement identifiée dans la bulle « Santé » ! Une information que ma caisse de Sécurité sociale affirme pourtant ne pas connaître.  Mais ça c’est une autre histoire…

Si les bulles « Logement » et « Santé » déclarent être « En cours d’élaboration », un clic sur chacun des autres thèmes, construit chaque fois autour de quatre rubriques identiques « Vos interlocuteurs », « Vos droits », « Vos démarches », « Pour aller plus loin », offre chaque fois de nombreuses possibilités.

« Autour de l’emploi », par exemple, permet de simuler ses allocations chômage ou sa prime d’activité. Mais aussi de connaître ses droits ouverts à son Compte Personnel de Formation (CPF), s’inscrire à Pole Emploi, voire de simuler ses droits à la Prime d’Activité !

Un petit tour sur le thème « Retraite » est l’occasion d’avoir la confirmation de son affiliation aux caisses de rattachement de ses retraites de base et complémentaires, et même de faire des simulations des futurs montants.

Autre curiosité, la rubrique « Pour aller plus loin » propose un « Traducteur info retraite », soit de simplifier les mots liés à la retraite (Tiens, tiens, c’est compliqué la retraite ?…) ou d’obtenir diverses informations en consultant « Un conseiller Info retraite ». Mais pas de fausse joie, le conseiller est tout ce qu’il y a de plus virtuel. Dématérialisation oblige…

Enfin, le site prose également un simulateur de droits sociaux. Bâti sur un même principe que celui de mesaides.gouv, le mode (trop…) intuitif de recueil de renseignements sur les revenus, par exemple, peut facilement conduire à des résultats erronés. Prudence, là encore, sur les simulations effectuées avec des éléments trop partiels ou sur du déclaratif.

 Au final ?                                                                                                                         

Vu ses très nombreuses possibilités offertes, comme sa capacité d’agréger des informations saisies sur d’autres sites administratifs, mesdroitssoicaux.gouv.fr a de fortes chances de devenir le site de référence, voire le passage obligé pour quiconque aura besoin, sur un même espace et avec un seul identifiant, d’accéder à ses droits sociaux, effectuer des simulations ou des démarches en ligne. Pour parler à quelqu’un en revanche…

[1] Programme En Marche ! Rendre la vie des Français plus facile, p.25

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *